Gazette #5 | Solution du jeu des 7 erreurs             Catalogue 2017 (Au fil des Loisirs)             Événements à venir

Pages Menu
Categories Menu

Établissements

L’association Au fil de le Vie compte 2 pôles : le Pôle enfance avec l’IME et le SESSAD, le Pôle adulte avec l’ESAT et le FOYER.

L’IME Jacques Hochner

eta-2

L’institut Médico-éducatif « Jacques Hochner » accueille, en semi-internant, 52 enfants, adolescents ou jeunes adultes, mixte âgés de 6 à 20 ans, en situation de handicap mental ou de polyhandicap.

L’ESAT du Rangen

eta-3

Situé au pied du vignoble du Rangen et de la Thur, l’ESAT accueille 50 personnes reconnues travailleurs handicapés, orientées par la commission des droits et de l’autonomie. Les usagers sont encadrés par une équipe de 16 professionnels spécialisés dans l’accompagnement technique et medico-social.

Le FOYER Maison Émilie
eta-1

50 professionnels accueillent, aident et accompagnent des personnes handicapées mentales adultes dans l’élaboration d’un projet de vie. Evolutif, ce dernier doit favoriser le développement de compétences sociales ainsi que la citoyenneté, dans un cadre de vie agréable et sécurisé, dans le village de Malmerspach.

Le SESSAD Les enfants d’abord

eta-4

Le Service d’Education Spéciale et de Soins à Domicile « les enfants d’abord » a un agrément pour l’accompagement de 20 enfants : 15 enfants et adolescents âgés de 0 à 20 ans présentant une déficience intellectuelle moyenne ou profonde avec ou sans troubles associés.5 enfants et adolescents âgés de 0 à 20 ans atteints de polyhandicap.

Zone d’intervention

Les 4 cantons de Thann, Saint Amarin, Cernay et Masevaux constituent les principales zones d’action de l’Association Au fil de la Vie. A travers les partenariats développés avec les crèches, les écoles, les entreprises, les associations, les acteurs médicaux, elle participe à l’équilibre du bassin de vie du Pays Thur-Doller.

Ethique

Toutes les modalités d’accompagnement sont organisées afin de permettre à la personne en situation de handicap mental, un développement harmonieux au sein de son environnement. La priorité est donc donnée au maintien à domicile, comme le témoigne le fonctionnement en journée de  l’IME, du SESSAD et de l’ESAT. Lorsque cela n’est plus possible, comme pour les résidents de la Maison Emilie, le lien avec la famille et l’environnement est maintenu et l’accent est mis sur la participation sociale.